5 idées reçues à propos des dispositifs anti-aboiement

Le chien est bien connu pour être le meilleur ami de l’homme, dans de nombreux cas ce dernier a su prouver que c’était bien la vérité. Mais aussi serviables et aussi fidèles que nos compagnons à 4 pattes puissent être, ils peuvent présenter certains problèmes de comportement comme l’aboiement intempestif par exemple.
Et lorsque les services d’un dresseur professionnel s’avèrent inutiles ou sans résultats rapides il est parfois nécessaire de s’en reporter à la technologie. Le collier de dressage pour chien devient ainsi une évidence dans ces cas-là. Simple et pratique à utiliser il a aussi fait ses preuves dans bien des cas et le fera sans doute également pour votre chien.

5 mythes sur les colliers anti aboiements

Une piqûre de rappel sur les colliers anti-aboiement

Certains chiens ont tendance à beaucoup aboyer et d’autres pas. Dans la plupart des cas, cela relève du problème de comportement plus que du naturel, il sera indispensable de traiter cela. Souvenez-vous que la loi peut vous forcer à vous séparer de votre chien par exemple ou même jusqu’à pouvoir le placer dans un autre lieu si jamais ce dernier cause trop de nuisance au voisinage et que ces derniers commencent ainsi à se plaindre. Vous devez ainsi faire en sorte de dresser votre chien pour qu’il arrête d’aboyer de la manière douce pour commencer. Si ça ne marche pas rapidement l’usage du collier anti-aboiement devient ainsi tout à fait indispensable.

Le collier anti-aboiements est ainsi comme son nom l’indique, un collier pour chien mais un peu spécial. Ce dernier aura en effet pour rôle de stimuler le chien lorsqu’il aboie trop afin de le forcer à arrêter cela. Il existe différents types de collier anti-aboiements sur le marché de nos jours à commencer par les colliers électriques qui émettent une petite décharge quand cela est nécessaire. Il y a ensuite les colliers spray qui diffusent un produit vers le nez du chien, une odeur qu’il n’appréciera pas à chaque fois que les jappements deviennent trop important ce qui a pour effet de le stopper. Enfin, il y a le collier à vibration et aussi le collier à ultrason, ce dernier va émettre un son qui va stimuler le chien pour qu’il arrête d’aboyer. Vous devez choisir le collier idéal pour votre chien, car les besoins et les spécificités sont différents d’un individu à un autre.

Mythe 1 : Un collier anti-aboiement est dangereux pour mon chien

Beaucoup de gens pensent que les colliers anti-aboiements sont dangereux pour les chiens, surtout les fervents défenseurs de ces animaux de compagnie. Et pourtant dans une grande majorité des cas, il s’avère que la plupart diabolisent cet outil à cause de certaines situations qui ont dégénéré ou à cause de certains propriétaires qui n’avaient pas de respect pour l’animal et encore moins de l’amour.

En effet quand le collier anti-aboiements est réglé comme il se doit, ces réglages diffèrent en fonction de la situation, il peut vous aider à résoudre les problèmes d’aboiements de votre animal assez rapidement. Aussi il ne faut pas en abuser et le régler correctement pour qu’il diffuse la dose de produits nécessaire, l’intensité de choc électrique adéquat ou encore de vibration afin que le chien ne souffre pas. À dire vrai, le danger sera donc surtout les réglages que vous ferez, demandez à un professionnel du dressage canin de vous donner un coup de pouce. Mais garder bien en tête qu’il ne s’agit pas un moyen de faire souffrir votre toutou mais plutôt de l’aider dans son éducation.

Mythe 2 : Les chocs électriques vont faire du mal à mon chien

Beaucoup de personnes pensent que les chocs électriques émis par un collier électrostatique vont faire mal aux chiens. Il faut savoir que le choc électrique émis est un stimulus plutôt qu’une grosse décharge électrique c’est-à-dire qu’il s’agira d’une simple secousse plutôt que d’une correction. Le chien n’est pas sensé souffrir de cette pulsion, c’est une sensation qui peut-être désagréable pour lui certes, mais cela ne le fera pas souffrir.

Bien évidemment, il faut suivre les consignes d’utilisation pour éviter que le collier ne fasse souffrir votre chien. Il faut ainsi régler correctement l’intensité du choc électrique produit par le collier pour éviter que celui-ci devienne irritable. Il peut arriver que certains propriétaires aient en effet tendance à augmenter cette intensité quand le chien ne change pas de comportement ce qui rend en effet ces décharges douloureuses pour le chien ! Vous devez veiller à utiliser le collier à bon escient.

Mythe 3 : La substance contenue dans le collier à spray est toxique

En ce qui concerne les colliers à spray, beaucoup de gens pensent que les produits vaporisés dans l’utilisation de ce type de colliers sont toxiques pour les chiens et vont ainsi détruire son odorat qui est d’une grande sensibilité. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce type de collier a été spécialement étudié pour les chiens aussi, la substance contenue dans ce dernier lui est donc tout à fait adaptée.

Généralement c’est de la citronnelle et les chiens n’apprécient pas trop, mais il existe aussi d’autres parfums de spray que vous pouvez choisir. Attention il est cependant nécessaire que vous preniez des produits de bonne qualité pour continuer à assurer la bonne santé de votre chien. En effet, les bons sprays sont normalement inoffensifs pour les chiens, mais aussi hypoallergéniques, aussi tâchez de trouver les bons produits pour éviter les problèmes.

Mythe 4 : Ces colliers vont aider mon chien à venir à bout de ses problèmes de comportement

L’aboiement intempestif est un problème de comportement bien connu chez les chiens et pourtant ce n’est pas le seul qui peut les atteindre. En effet, un chien peut avoir des problèmes de destructions ou de léchage intempestifs également. Beaucoup de gens pensent ainsi que le collier anti-aboiements va aussi les aider à venir à bout de ces autres problèmes de comportement sans qu’ils n’aient besoin d’intervenir dans cette éducation.

Restons réaliste … Ce type de dispositif est efficace, mais malheureusement ils ne vont pas par magie régler tous les problèmes de comportements de votre petit chien. Si les stimuli lui permettent d’arrêter d’aboyer sans raison cela ne l’empêchera pas de détruire tout ce qui se trouve à sa portée quand il est seul, ou de s’exciter devant les passants de votre portail

N’ayez crainte, même s’ils se montrent pas tous efficace et encore c’est surement que vous avez mal identifié les problèmes de votre chien ou que le produit choisi est surement incompatible avec votre lui. En règle général ils restent efficace pour stopper les aboiements de votre chien, mais nous vous le rappellerons jamais assez, ces outils doivent être utilisé avec modération et doit accompagné l’éducation de votre médor.

Mythe 5 : N’importe quel collier anti-aboiement conviendra à mon chien

Quand le chien a des problèmes d’aboiement, certaines personnes ont tendance à prendre le premier collier qui leur tombe sous la main alors que ce n’est pas du tout le meilleur réflexe à avoir. En effet, chaque chien est différent physiquement, mais aussi d’un point de vue comportemental. Il existe ainsi certains critères à prendre en compte pour le choix d’un collier dont le gabarit du chien par exemple.

Si jamais vous ne choisissez pas correctement le collier pour votre chien et que les réglages sont par exemple trop puissants pour lui, l’animal va plus souffrir du port de ce collier qu’y trouver de l’aide pour régler son problème de jappement intempestif. Il est donc indispensable de tenir compte des spécificités de votre chien pour faire le meilleur choix possible.

Ce qu’il faut retenir de tout cela c’est que ce genre d’appareil éducatif peut se montrer très efficace face aux aboiements de votre chien. Mais avant de vous lancer tête baissée dans l’achat d’un collier il y a plusieurs points à prendre en considération. Il est donc indispensable de savoir quel est le problème de ses jappements, une fois celui-ci identifié il sera donc préférable de choisir un collier adapté à la taille de votre animal. Enfin, il faudra choisir parmi les différents colliers présents sur le marché. Garder en tête qu’il s’agit d’une solution qui doit être temporaire, c’est-à-dire que l’objectif du port d’un de ces colliers est de contrer le problème et d’y remédier pour que par la suite vous n’ayez plus à équiper votre chien de ces appareils.

Cela peut vous intéresser