5 mythes sur les colliers anti-fugue

Mythes sur les colliers antifugues

Le collier anti-fugue est un accessoire que de nombreux propriétaires d’animaux comme les chats ou les chiens utilisent pour leur apprendre les limites de leurs territoires. Il est vrai que parfois chiens comme chats peuvent présenter quelques problèmes à rester dans la maison de leur maître et ont ainsi tendance à aller voir ailleurs et à fuguer ou à causer certains problèmes au voisinage.

 

Cela peut ainsi causer beaucoup d’inquiétude au maître qui ne saura pas où se trouve son animal. Que faut-il savoir sur les colliers anti-fugue dans ce cas ?

Le collier anti-fugue est aujourd’hui un dispositif de plus en plus utilisé par les propriétaires d’animaux de compagnie à savoir les chiens et les chats, surtout ceux qui ne disposent pas d’une clôture autour de leur propriété. Un chien ou un chat qui n’est pas suffisamment bien dressé peut en effet causer certains soucis à leurs propriétaires en faisant des fugues ou bien en allant chez les voisins pour faire quelques dégâts importants. Pour éviter que cela ne se produise tout en favorisant le processus d’apprentissage du territoire, le collier anti-fugue est une solution à adopter.

 

Le collier anti-fugue est un ensemble de plusieurs éléments en réalité. Généralement il y a le collier qui est le récepteur du signal qui va de pair avec le boitier émetteur. Ensuite nous avons le fil d’antenne (la cloture) qui permet d’entourer la propriété et donc de délimiter la zone et parfois il y a aussi quelques petits fanions qui vont accompagner le tout et permettre au chien et à vous même de reconnaître plus facilement les délimitations de son territoire.

 

Si jamais le chien dépasse les limites imaginaires qui ont ainsi été instaurées, le collier produit des sons d’avertissements puis une petite décharge électrique qui vont s’arrêter au moment où il reviendra dans les zones prédéfinies. De cette manière, il pourra comprendre qu’il ne doit surtout pas sortir des limites imposées par son maître au risque de supporter ces sensations désagréables produites par le collier.

Mythe 1 : Le collier anti-fugue est dangereux pour les animaux

Beaucoup pensent que le collier anti-fugue est très dangereux pour les animaux, car les décharges électriques sont douloureuses et que les sons émis par le collier peuvent perturber encore plus l’animal. Il est vrai qu’à une certaine intensité, les décharges électriques qui sont données par le collier anti-fugue peuvent irriter le chien et lui faire légèrement mal, mais cela ne se produirait que si vous ne réglez pas correctement ce dernier.

 

En effet un collier anti-fugue est une sorte de collier de dressage aussi il permet de régler l’intensité des sons et des décharges électriques en fonction des chiens, mais aussi de la situation. Normalement il faut toujours commencer par la plus basse intensité pour voir si cela provoque des réactions chez le chien. Dans le cas contraire, il faut monter petit à petit et ainsi découvrir qu’elle serait le meilleur réglage à adopter. Un collier anti-fugue n’est donc pas dangereux à proprement dit, il vous suffit de l’utiliser comme il faut tout simplement.

Mythe 2 : Le collier anti-fugue est efficace à 100%

Beaucoup d’utilisateurs pensent que le collier anti-fugue est un dispositif efficace à 100% et pourtant ce n’est pas le cas à chaque fois. Il faut savoir que les chiens sont de nature très différente, aussi si chez certaines races de chiens l’expérience se révèle être un énorme succès et que le chien comprend rapidement ce que son maître veut lui enseigner en termes de territoire et de limites à ne pas franchir, certains chiens ont cependant du mal à respecter tout cela.

 

En effet, certains animaux sont capables de franchir à chaque fois les limites imposées pour poursuivre leur proie en dehors de leur territoire,  c’est un instinct qu’ils ne peuvent pas réprimer tout simplement, car c’est leur nature. Dans ce genre de cas, le propriétaire est obligé d’augmenter l’intensité du collier ce qui peut à la fin faire mal au chien qui est trop têtu. Le taux de réussite de cet apprentissage va ainsi dépendre du chien sur lequel il est posé, mais dans la plupart des cas, tout se passe le mieux possible.

Mythe 3 : Le collier anti-fugue ne nécessite pas un apprentissage pour l’animal

Si vous pensez qu’il suffit de placer le collier anti-fugue au cou de votre chien pour que ce dernier apprenne de lui-même qu’il ne faut pas franchir une certaine limite, invisible, imposée par son maître vous vous trompez lourdement. En effet si vous ne prenez pas le temps de bien expliquer à votre animal ce qui va se passer et si vous ne lui apprenez pas qu’il ne doit pas dépasser la ligne du gazon par exemple, les chocs électriques ou les sons provoqués par le collier seront incompréhensibles pour lui.

 

Pour faire en sorte que le collier soit le plus efficace possible, vous devez ainsi prendre le temps de bien dresser votre chien afin qu’il comprenne plus facilement d’où viennent ces sons et ces chocs et pourquoi il les reçoit. Dans le cas contraire, votre chien ou votre chat pourrait bien devenir plus agressif et anxieux, ce qui n’arrangera pas les choses entre vous.

Mythe 4 : Le collier anti-fugue est une punition pour l’animal

Un collier anti-fugue ne doit pas être pris comme une punition pour votre animal de compagnie sinon vous n’arriverez jamais à le dresser comme il faut. C’est pour cela que le dressage en douceur et l’apprentissage de son périmètre au fur et à mesure est très important. Si vous laissez votre animal directement dans votre jardin et qu’il s’aventure en dehors des limites, il va entendre les sons puis avoir une petite décharge.

 

Il va alors croire qu’il a fait quelque chose de mal et que vous le punissez. Ce n’est pas bon pour la relation avec votre toutou. Au contraire, si vous prenez le temps de lui montrer les limites et ce qu’il se passe s’il les franchit, il comprendra que c’est pour son bien et que ce n’est pas une punition mais simplement une règle à respecter.

Mythe 5 : Le collier anti-fugue convient à tous les animaux

Vous devez prendre en compte le fait que les colliers anti-fugues auront une efficacité différente en fonction de la race de votre animal. En effet, il existe des races de chiens plus sensibles que d’autres ce qui fait que leur perception des chocs électriques ou des sons produits par leur collier sera tout à fait différente par rapport à d’autres races.

 

D’une manière générale, il faut bien faire attention avec les chiens de petits gabarits car ils sont souvent plus sensibles. Les colliers de dressages de toutes sortes ne sont pas les plus adaptés pour les chiens de moins de 5kg et il faut alors se tourner vers un collier spécial petit chien. C’est avec le renforcement positif que vous allez devoir jouer pour assurer le dressage de ces derniers. À chaque fois, vous devrez tenir compte du caractère de votre animal, mais aussi de sa corpulence pour adapter le type d’éducation ainsi que les accessoires dont vous allez faire usage pour le dressage de ce dernier.

Vous devez surtout retenir que ce type de dispositif anti fugue permet de garder vos animaux en sécurité dans un périmètre défini. Cependant, vous ne devez pas laisser votre chien se frotter au dispositif seul et il va donc falloir le dresser et l’habituer à ce périmètre pour ne pas détériorer votre relation avec votre animal.

N’oubliez pas également que vous devez régler correctement le collier pour ne pas faire de mal à votre chien et que vous devez également choisir un collier anti fugue en fonction de votre animal (taille, poids, race, etc…) pour que le résultat soit optimal.

Cela peut vous intéresser